Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médium & Guérisseur

Médium & Guérisseur

Travailler avec les Etres de Lumière pour faciliter notre guérison spirituelle et le passage vers l'ère nouvelle

Alex Orbito

Alex Orbito

Les Philippines, un peu d’histoire

Les Philippines sont un archipel de près de sept mille îles, situé aux confins de la mer de Chine, dans un triangle qui pourrait se situer entre l'Australie, la Chine et le Viêtnam. Quatre cents ans d'occupation espagnole y ont laissé une foi intense; en effet, près de 90 % de la population est de religion catholique, ce qui est tout à fait exceptionnel en Asie. Quarante ans d'occupation américaine ensuite ont fait que l'anglais reste malgré tout la seule langue commune aux Philippines, puisque le tagalog, langue nationale, n'est parlé que par un peu plus de 7 millions de personnes; l'ensemble de la population (50 millions d'habitants) parlant près de 55 langues et 142 dialectes différents, les communications, même entre Philippins, sont parfois un peu difficiles. Le climat est tropical et l'on rencontre trois saisons: une saison sèche, chaude, de fin février à début juin; une saison d'été, de juin à fin octobre, chaude et humide; et une saison fraîche, de novembre à début février, qui est celle qui permet de voyager dans les meilleures conditions.


L’origine de l’imposition des mains parfois appelé « soins psychiques »

La plupart des « guérisseurs » philippins appartiennent à l’Union spirite chrétienne. Ce mouvement a puisé ses origines de la Société spirite fondée en 1857 par Allan Kardec. Leur formation consiste en la pratique de l’humilité, la prière et l’apprentissage de chapitres de la Bible qui traitent de guérison.

Le mouvement spiritualiste du 19e siècle a été importé de France au Brésil d’abord, puis dans d’autres pays sous le nom de spiritisme.

L’engouement pour le spiritisme est né aux États-Unis vers 1840. Il a rapidement gagné l’Europe. Ce mouvement a connu son apogée en France en 1850 avec la publication du Livre des esprits d’Allan Kardec qui s’appelait en réalité Hippolyte Léon Denizard Rivail. C’était un médecin qui affirmait avoir été dans une vie antérieure un druide nommé Allan Kardec.

Il fut l’introducteur du spiritisme en France, bien que lui-même ne fût pas médium. Ses conférences connurent un immense succès à travers le monde.

Ses enseignements ont été repris dans les années 1920 aux Philippines, puis au Brésil par un catholique, Zelio de Moraes, qui se croyait possédé par les esprits d’indiens décédés.

Des temples et des centres de soins spirites s’ouvrirent. La « chirurgie psy » est sans nul doute la plus étrange retombée du spiritisme.

Aucun des « guérisseurs » ne possède de connaissance en médecine et d’ailleurs, ils ne peuvent pas, eux-mêmes, expliquer comment ils procèdent pour accomplir leurs actions.

Ils traitent le corps par l’esprit. Selon eux, il s’agit d’une force spirituelle qui agit à travers le donneur. Ils serviraient en tant que canal de cette force spirituelle.

Des « opérations » sans instrument, ni anesthésie

L’équipe de scientifiques qui s’est rendue aux Philippines en 1973 et 1975 était composée de chercheurs venant de sept pays. Ils étaient spécialisés dans différentes disciplines : médecine, biologie, parapsychologie, chimie, prestidigitation …

Ils ont vu un grand nombre de « guérisseurs » et ont suivi plus particulièrement les « opérations » de Tony Agpaoa, très célèbre dans le pays.

Ces « opérations » suivent toutes le même schéma. Le patient est étendu sur une table et, souvent, garde ses vêtements. Seuls le ventre et parfois la poitrine sont découverts.

Une serviette est placée sur les vêtements afin qu’ils ne soient pas tâchés. Le « guérisseur» s’approche alors du patient et, à l’aide d’un coton mouillé, nettoie le ventre en le frottant.

Il pétrit ainsi la chair doucement puis fermement. Un liquide écarlate apparaît rapidement et les doigts ensanglantés du « guérisseur » semblent pénétrer dans la chair.

S’il s’agit d’une tumeur, il extrait celle-ci après l’avoir poussée avec sa main. Début d’une « opération » : un « guérisseur » pratique à main nue l'incision de la tumeur, il malaxe à nouveau la plaie, puis frotte la chair avec un coton. La plaie est refermée et ne laisse voir aucune trace d’incision.

Le patient ne ressent aucune douleur pendant toute l’opération qui ne dure pas plus de 2 à 3 minutes. Il peut alors s’en aller comme si de rien n’était, mais il est recommandé de demeurer au repos durant les 24 heures suivantes, chose dont très peu de gens se préoccupe.

Des milliers de personnes viennent se faire soigner par ces « guérisseurs ». Au Brésil, il existe également des hommes qui opèrent à peu près de la même manière, parfois différemment. Parmi eux, Arigo ou José de Freitas, aujourd’hui décédé, effectuait des ablations chirurgicales très rapides, à l’aide d’un simple couteau, sans qu’il y ait eu d’infection postopératoire.

Aujourd’hui, le plus célèbre de ces guérisseurs est Joao Teixeira de Faria, ou mieux connu sur le nom de John of God ou Jean de Dieu. Ce dernier travaille avec un groupe d’entités désincarnées dont seulement 1% des opérations sont visibles, c’est-à-dire faites avec un instrument. Les autres opérations ou interventions sont invisibles, mais aussi efficaces, si non plus.

Les « guérisseurs »

Le vingtième siècle a connu un grand nombre de « guérisseurs » aux Philippines, dont plusieurs ont marqué l’histoire dans ce pays, entre autres :
Juan Blance,
Romy Bugarim,
Virgilio Gutierrez
Sison Joséphine
Éleuterio Terté
David Oligane
Juanito Florès
Tony Agpaoa
Placido Palitayan
Arigo, Jose de Freitas
Eleuterio Terte
Edivaldo Silva
Jun Labo
Roger Orbito
Marcos Orbito
Alex Orbito
William Nogog

Aujourd’hui, la plupart de ces personnes sont décédées ou ne pratiquent plus.

***



Voici la lignée vers Alex Orbito

ROMY BUGARIM


Romy Bugarim vient d’une famille de paysans. À l’âge de 15 ans il fut frappé par la maladie de la poliomyélite, ce qui paralysa une partie de ses membres. L’enfant fut soigné par les médecins locaux, mais sans succès. La famille devenait de plus en plus pauvre, et les animaux de la ferme devaient être vendus pour payer les frais des médecins. La famille était découragée, de même que l’enfant. L’oncle et la tante, qui étaient dans des ordres religieux, ont soutenu la famille dans cette épreuve de la vie et ensemble se sont réfugiés dans la prière.

Un soir Romy a entendu des voix, ces voix lui ont parlé durant toute une semaine. Puis, il fit un rêve, il voyait des saints, des anges et même la Sainte Vierge venant leur apporter des soins ; le lendemain, un mieux-être s’était installé. Plus tard, un saint lui dit : « Demain, il faut que tu envoies tes parents ramasser différentes sortes d'herbes, et prendre les feuilles d'un certain arbre. » Il fit la description des herbes et de l'arbre.

Au matin, il fit part de son rêve à sa famille; son père et son oncle décidèrent d'aller dans la forêt pour ramasser les herbes et les feuilles. Ces herbes en infusion furent mélangées à de l’huile de coco, ce mélange a servi à frictionner le corps de l’enfant. Plusieurs semaines plus tard, une amélioration se fit sentir et l’enfant pouvait mieux bouger.

Romy a fait le vœu suivant : « Mon Dieu, merci beaucoup de m'avoir donné la chance d'être soigné; je vous promets que le jour où je serai guéri, je consacrerai ma vie à votre service. »

À la suite de sa guérison, il a fait un jeûne de 40 jours dans un endroit isolé. Sa seule préoccupation était de lire les Écritures saintes et de prier. De retour chez lui après cette retraite volontaire, il perdit conscience et un esprit est entré en lui et il a pu soigner son oncle malade. Il a dit, « Allez chercher de l'eau et de l'huile, préparez tout. » Il invita ensuite son oncle à s'allonger; il plaça ses mains sur son estomac et commença à le masser à l’aide d’un coton. Brusquement, du sang commença à suinter et il sortit un gros ulcère. À son réveil, il ne se souvenait de rien.

Le lendemain, son oncle constata qu'il était complètement guéri. Ce fut donc sa première opération psychique, Romy avait alors dix-sept ans. Par la suite, plusieurs personnes sont venues le voir pour recevoir un soin, dont sa grand-mère, des voisins et des gens du village. Sa réputation grandie, il fit alors construire une petite chapelle en bambou où il pouvait recevoir les gens et leur apporter un soin.

Un jour l'Esprit lui dit: « Maintenant, il faut que tu voyages pour aider les gens.» C'est ce qu'il fit pendant près d'un an, se promenant de village en village. Les guérisons se multipliaient sur son passage, ce qui a attiré l’attention des autorités médicales qui le firent arrêter par la police. Avec l’aide des gens qu’il avait soigné et le maire d’un certain village, il fut libéré.

Deux ans plus tard, l'Esprit lui parla de nouveau, il lui fut conseillé : « Maintenant, cesse de circuler partout, repose- toi et installe-toi. » Romy faisait déjà partie de l'Union spirite depuis cinq ans. Il décida de s'installer à Quezan City, dans les environs de Manille.

Romy Bugarim a formé de nombreux médiums. Certains sont devenus des guérisseurs connus comme Virgilio Gutierrez et Alex Orbito. Des cours furent organisés pour les étrangers en particulier des groupes d’Américains.

Étant très chrétien, chaque fois qu’une personne vient le voir, il lit la Bible et, aidé de sa vision psychique, il trouve le problème chez la personne en question. Par la suite sa main se dirige vers la partie malade. Par moment, il ne peut plus arrêter sa main, elle bouge d'elle-même exactement comme un vibrateur, et il sait qu'il y a quelque chose qui ne va pas à l'endroit au-dessus duquel elle se trouve. À l’aide d’un coton, il apporte le soin, puis il complète l’opération par un massage de manière à améliorer la circulation dans la partie malade.

Il aime dire, « Ce qui importe, c'est de se concentrer vers Dieu; les gens ne pensent plus à Dieu, ils ne pensent plus qu'à l'argent. »


ALEX ORBITO


Alex Orbito est né le 25 novembre 1939 dans une région rurale, près de Cuyapo dans le nord des Philippines, il est le plus jeune d'une famille de quatorze enfants. Ses parents et ses frères étaient déjà des guérisseurs dans leur village. Ils sont les fondateurs du Mouvement Spirite aux Philippines, l’Union Espiritistas.

Vers l’âge de 14 ans, Alex a eu un intérêt pour la guérison à la suite de plusieurs rêves. Il entendait une voix qui lui disait, « Prépare-toi et soit prêt à rencontrer Dieu. » Il rêvait aussi d'un ermite dont les cheveux longs étaient aussi blancs que la neige. Ses yeux brillaient comme le soleil. Ce sage le préparait lentement à travers le rêve.

Un jour un voisin lui a demandé son aide pour sa mère paralysée depuis plusieurs années.

Alex avait rêvé de la scène quelque temps avant, se voyant soigner une dame paralysée, de demander à la dame ainsi qu’aux personnes présentes de prier avec lui, puis lui demander de se lever et de marcher.

Alex et sa mère, se rendirent chez leur voisine. Dès qu'elle le vit, la dame a crié : « Oui, oui, c'est bien vous que j'ai vu dans mon rêve! » et elle commença à pleurer. Alex prit une bouteille d'huile de coco qui se trouvait sur la table ; puis, comme dans son rêve, il s'agenouilla et commença à prier avant d’apporter un soin à la dame en question. Après le traitement, la dame a pu se lever sans difficulté et faire quelques pas.

Toutefois, il n'accepta pas cette fonction tout de suite et pendant plusieurs années, sous le nom de Josof Vilario, il erra à travers les Philippines tout en occupant différentes tâches ; cireur de chaussures, camionneur, photographe et vendeur.

Une fois, il tomba malade, un groupe de personnes spirites vint le voir, par la prière et les passes magnétiques, il reprit du mieux. Plusieurs signes lui étaient envoyés, dont la maladie, afin qu’il retourne chez lui pour se consacrer à la guérison. Il avait 21 ans, il était temps de rentrer. Chez lui sa mère malade depuis quelque temps fut sa première patiente depuis son départ.

Dans ses interventions Orbito est souvent assisté par ses deux frères Marcos et Roger, qui sont aussi guérisseurs.

Les gens ont commencé à affluer de partout pour recevoir un soin psychique d’Alex. L'actrice et auteur Shirley Maclaine témoigna pendant plusieurs années de ses guérisons, et a décrit son expérience personnelle dans un livre best-seller « Going Within », qui le rendit plus connu encore dans le monde entier.

Il a beaucoup voyagé en Afrique, en Europe et en Amérique, soit dans plus de 60 pays pour faire des soins et aussi afin de rencontrer des médecins et chercheurs qui désiraient étudier ce genre d’intervention qui, pour eux, étaient quelque chose hors du commun.

À plusieurs reprises, Alex Orbito s'est volontier soumis à de nombreuses expériences en laboratoire de recherche et a souvent été l'objet d'investigations scientifiques rigoureuses afin d’explorer la source et l'étendue de ses pouvoirs de guérison (voir ci-dessous). Les recherches effectuées en Suède, en Allemagne, en Autriche, en France, au Canada, au Japon et aux Philippines ont prouvé son extraordinaire don de guérison comme l'ont confirmé certains parmi les meilleurs experts mondiaux: le chimiste et physicien allemand Dr Alfred Stelter, le biochimiste américain Dr. Donald G. Westerbeke, le neurologue néerlandais Dr Jan van Hemert, fondateur de la première Université européenne de Médecine Holistique, le célèbre canadien Dr Lee Pulos et le chercheur japonais Dr Kenzo Yamamoto. Plus de 20 ouvrages ont été écrit exclusivement ou partiellement sur lui et sa mission de guérison, dont la liste est présentée ci-dessous.

En dehors de son travail en tant que guérisseur, Alex Orbito a fondé en 1983 le Cercle des Guérisseurs Philippins dont il fut élu Président à vie ainsi que la Fondation d'Aide Spirituelle, qui fournit des bourses et qui finance des centres communautaires et des écoles dans les régions de Cuyapo et Pangasinan. En 1999, il a inauguré la Pyramide d’Asie, où des séminaires internationaux et des rencontres sur la guérison sont organisés afin de répondre, d'apprendre, d'échanger et de grandir. En 1985, il lui a été décerné le titre de Docteur Honoris Causa par le Congrès mondial de la Fraternité de l'ONU pour « l’éminent ambassadeur dédiant son action avec dévouement pour la paix universelle et la bonne entente », et il a obtenu en 2000 le prestigieux prix philippin José Rizal pour son action humanitaire aux Philippines et à l'étranger.

Des années de pratique ont donné à Orbito une vue assez claire de la conduite humaine dans ce domaine. Il classe les gens qui viennent le voir dans sa chapelle en cinq catégories :
1. Ceux qui espèrent un miracle;
2. Ceux qui espèrent guérir;
3. Les curieux;
4. Ceux qui sont guidés par un bénéfice matériel;
5. Les personnes qui ont un motif spirituel.

Orbito considère que la guérison spirituelle, comme son nom l'indique, est une science établie non pas par l'expérience de l'homme et ses découvertes terrestres, mais plutôt par Dieu et l'Esprit saint.

Au milieu de toutes les agitations, Alex Orbito aime déclarer simplement : « Ma mission n'est pas de convaincre, mais de guérir. »

Alex Orbito a été cité à maintes reprises pour son travail, il a été honoré d’incalculables reconnaissances et lui fut octroyé un Doctorat en Sciences et Sciences Humaines. Il s’est adressé à l’Assemblée Générale des Nations Unies le 21 septembre 1987, faisant du Révérand Alex Orbito le premier et probablement le seul guérisseur à le faire. La sagesse de son message lui a valu une ovation debout.

Comme un sage instrument du Pouvoir Divin, le Rev. Orbito rappelle à tous d’être éternellement reconnaissant de la bonté et de la miséricorde de Dieu.

Alex Orbito, aux Philippines, a ouvert une école sous le nom de AMA Healing. Il donne des formations en soins psychiques.


The Pyramid of Asia, Healing Center of the World,
Pilgrimage Road, Cabanbanan, Manaoag Pangasinan, Philippines.
Site Web : www.pyramidofasia.com


TÉMOIGNAGE

Guérisseurs miraculeux

Quand les « chirurgiens psychiques » défient la réalité

par Juliette Hauser
Traduction française : Dominique Blouin

Juliette Hauser est une guérisseuse en énergie et clairvoyante. En 1994 elle a reçu le chirurgien psychique Alex Orbito comme invité à son émission télévisée, « Alternatives de guérison ». Hauser a été tellement impressionnée par les habilités d’Alex Orbito qu’elle a décidé de faire un documentaire sur les guérisseurs. Orbito ne s’était jamais permis d’être filmé auparavant, sauf que, grâce à la confiance en Hauser comme consœur guérisseuse, il consenti à être filmé.

Hauser et son équipe sont allés aux Philippines en novembre 1996 et ont filmé le travail d’Alex Orbito durant 3 ½ semaines. Le documentaire sera distribué à la B.B.C, au système de télédiffusion de Tokyo et sur le réseau public de télédiffusion américain.

Un homme à la peau légèrement basanée s’avance vers une femme étendue à plat ventre sur une table. Elle arrive tout juste de Norvège avec une grave arthrite à la colonne vertébrale. Utilisant seulement ses mains, le chirurgien psychique Alex Orbito ouvre son dos le long des deux côtés de sa colonne et en retire des tissus noirs ressemblant à des caillots de sang. Il les jette dans une poubelle, essuie le sang avec un papier mouchoir et la plaie ouverte se referme instantanément. La femme le remercie et se lève de la table.

La chirurgie dure cinq minutes. Il n’y a eu aucune anesthésie, aucune douleur, aucune convalescence nécessaire, et plus aucune arthrite. Ça semble incroyable? Peut-être que cela fait partie du processus de fonctionnement de la chirurgie psychique. Le cerveau est confronté à quelque chose qui défit la logique, notre notion de la réalité. Peut-être est-ce à ce moment que la guérison peut se faire – quand on ne sait pas. Le Dr. Deepak Chopra dit que le corps se renouvelle complètement tous les sept ans. Si c’est vrai, la seule chose qui retient la maladie en place est la mémoire.

Alex Orbito est la troisième génération de guérisseur psychique. Ses grands-parents ont fondé une église où il travaille occasionnellement. Ses deux parents étaient des guérisseurs psychiques. Quand Alex avait quatorze ans, une femme avait eu un songe qui disait qu’Alex guérirait sa paralysie qui durait depuis 10 ans. Dès le matin, elle envoya des messagers à travers le pays à sa recherche. Lorsqu’ils sont arrivés à la maison des Orbito, Alex ne voulait pas y aller sauf que ses parents lui ont dit que c’était sa responsabilité. Il est arrivé à la maison de la femme, incertain de savoir quoi faire. Il a prié et massé ses pieds. Le matin suivant, la femme était capable de marcher, ce qu’elle n’avait pu faire depuis 10 ans. Tout le monde dans le village voulait savoir ce qui lui était arrivé. Elle leur a dit qu’Alex Orbito l’avait guérit. Depuis ce moment et jusqu’à ce jour, Orbito a

guérit des centaines de personnes chaque semaine.

Les chirurgiens psychiques philippins croient que la maladie se loge dans le

système de croyance rigide de la pensée. Quand un patient regarde les mains de quelqu’un passer à travers la peau, leur système de croyance est anéanti. La maladie perd son pouvoir puisqu’elle devient séparée de sa matrice. Même si la guérison peut être accomplie sans pénétration des mains à travers la peau, Alex Orbito continuera à utiliser ses démonstrations dramatiques de la chirurgie psychique aussi longtemps qu’il sera nécessaire pour le mental du patient.

Alex Orbito, comme plusieurs chirurgiens psychiques, est toujours prompt à souligner qu’il n’est pas un magicien ou un saint, mais plutôt qu’il est un instrument de Dieu à travers lequel l’énergie de l’Esprit Saint peut passer.

Même si les habilités d’Alex lui sont venues spontanément à travers lui, il est en mesure d’enseigner aux autres à les faire. Deux fois par année aux Philippines, il enseigne aux guérisseurs intéressés venant de partout dans le monde à comment devenir des chirurgiens psychiques. C’est mon rêve qu’Alex Orbito enseigne aux futurs docteurs comment incorporer la guérison spirituelle avec la guérison matérielle du corps humain.


VOYAGE EN INDE


LES IMPRESSIONS D’UN HINDOU
Traduction française par : Dominique Blouin

Puisque les philippins n’avaient jamais visité l’Inde, il n’y avait pas de témoignages directs des hindous sur la chirurgie psychique, jusqu’à ce que, D.R. Karthikeyan , ancien directeur du BCI (Bureau Central d’Investigations) et ex-Directeur Général de la Commission Nationale des Droits de l’homme, qui est activement impliqué à la promotion de la spiritualité en Inde et à l’étranger, celui-ci ait rencontré Alex Orbito et qu’il fut témoin de près de sa chirurgie à mains nues. Karthikeyan a eu la chance de rencontrer Orbito pour la première fois à Grossoto en Italie. Orbito l’invita au Festival de Guérison à Manille, lui disant qu’il suit sa guidance divine et qu’il estime que ce dernier avait une aura et une énergie spirituelle exceptionnellement positive.

La première impression de Karthikeyan fut qu’Orbito était « très simple, humble et pieux». Au début, il déclina l’invitation du guérisseur en disant qu’il ne connaissait rien au sujet de la guérison spirituelle. Néanmoins, après avoir reçu plusieurs courriels lui demandant d’assister au Festival comme Invité d’honneur spécial, il visita les Philippines.

Lors d’une réception pour les délégués à Manille, Fidel V. Ramos, ancien Chef de Police et ex-Président des Philippines, parla à Karthikeyan au sujet de la guérison spirituelle et des habilités uniques d’Orbito.

Le Festival et séminaire de guérison s’est déroulé à la Pyramide d’Asie à Manaoag, à cinq heures de route de Manille. On avait demandé à Karthikeyan de faire une conférence sur les besoins spirituels des autorités, de la survie et de la santé. Les guérisseurs et délégués de partout dans le monde reconnaissent la grande spiritualité de l’Inde à travers les âges.

Dans les baraquements, il a été témoin de la guérison magnétique, du Reiki, de la guérison pranique, de la thérapie de l’huile bouillante, de la thérapie électromagnétique, de la thérapie aurasoma, de la photographie de l’aura, de la peinture Zen des auras et, finalement, la chirurgie à mains nues, de laquelle il dit, qu’elle est effectuée seulement dans les « cas nécessaires ».

Même s’il n’avait aucune intention d’avoir une chirurgie à mains nues effectuée sur lui, quand sa curiosité a pris le dessus, Karthikeyan s’est porté volontaire à faire l’expérience. Le guérisseur a été clair que puisque Karthikeyan était en bonne santé, l’opération serait seulement faite pour enlever l’énergie négative de son corps.

L’ancien policier se souvient: « au début, je me demandais comment cela se pouvait? Les mains nues entrent dans le corps! J’ai donc voulu faire l’expérience pour confirmer que ce n’est pas une illusion, depuis que j’ai été un … CANAL DE GUÉRISON DIVINE ».

L’ensemble de tout le processus se passe dans une dimension différente. Ce n’est pas un miracle ou de la magie et j’ai justement été le médium à travers lequel Dieu canalise son énergie divine.

Quand je vois la foule qui attend que je les libère de leurs souffrances, mon cœur est rempli d’amour, de miséricorde et de compassion. Je me concentre profondément et je prie avec ferveur Dieu de faire de moi un canal de sa guérison divine.

Je prononce ensuite un puissant mot qui m’a été donné par mon maître ou guide spirituel et, subitement, je suis transformé en un autre être, en un saint homme qui ne lui reste que l’amour, la miséricorde et la compassion dans ses pensées et sensations envers les malades… À ce moment, je ne me vois plus moi-même comme Alex Orbito mais plutôt comme un simple canal de l’énergie divine de Dieu. Quand cela se produit, je sens premièrement une étrange froideur dans tout mon corps lorsque l’esprit descend à travers moi et ensuite une sensation de grande chaleur s’ensuit. À ce moment, je suis complètement maîtrisé par le Saint-Esprit …

Quand je place mes mains sur le corps du patient, je sens l’énergie de guérison sortir de mes doigts causant la vibration et la stimulation des cellules affectées du patient… Ma main à ce moment est comme un aimant qui attire automatiquement la partie malade… je peux voir et sentir que le patient est instantanément soulagé.

Cette énergie de guérison ou pouvoir en moi n’est cependant pas sans limites. Quand elle est consumée après beaucoup de soins de guérison, je retourne à mon état habituel humble. Je n’ai habituellement pas de souvenir de ce qui s’est passé durant la période de soins de guérison. »

Quand j’ouvre le corps, il n’y a aucune douleur puisque ce ne sont pas mes mains qui le font mais plutôt la puissance qui émane de Dieu… Le corps humain est composé de cellules ayant leur esprit propre et ces cellules reçoivent des instructions de leur pensée instinctive ou intellectuelle; lesquelles sont d’ordre matériel ou de la pensée spirituelle.

Lorsque mon esprit spirituel est à l’écoute de l’intelligence supérieure qui est l’Esprit-Saint de Dieu, mes mains émettent une énergie qui est plus puissante que la constitution physique des cellules humaines qui se soumettent à la force plus puissante.

Toutefois, pour que la guérison soit vraiment efficace, le patient doit sincèrement adhérer au processus. Ceci est vrai pour toutes les formes de guérisons qu’elles soient traditionnelles ou non. Toutes les guérisons sont des auto-guérisons en bout de ligne. Sauf que les scientifiques ont dit qu’il n’y a que les maladies psychosomatiques qui peuvent être guéries avec cette méthode; sauf que j’ai effectivement guéri des maux causés par des virus.

Lorsque le corps est ouvert, il existe un bruit sec, suivi d'un sifflement et un bruit d’éclaboussement. Seuls ceux qui sont spirituellement à l'écoute entendent ce bruit étrange, qui est causé par la séparation des cellules quand le corps s'ouvre. Puisque le corps est composé de près de 80 pour cent d'eau, un bruit d’éclaboussures se fait entendre quand les doigts pénètrent dans l'organisme.

Tout cela, bien sûr, semble fantastique et incroyable. Mais on espère qu’un jour les scientifiques et les médecins pourront expliquer le phénomène d’une manière plus précise, de façon à cela puisse être enseigné dans les écoles pour les souffrances humaines.

La guérison spirituelle et la chirurgie psychique sont peut-être le dernier espoir de l’humanité. Il existe tellement de maladies que la médecine ne peut guérir comme la leucémie, le cancer et l’épilepsie.

Fait intéressant, ces maladies semblent mieux répondre à la guérison spirituelle et à la chirurgie psychique. Puisqu’il y a des statistiques inadéquates pour prouver l’efficacité de la guérison spirituelle et la réalité de la chirurgie psychique, la communauté médicale a, dans l’ensemble, ignoré le phénomène. »

***



Chirurgie Psychique

Par Suma Varughese
Traduction française : Dominique Blouin

Alex Orbito, le chirurgien psychique le plus célèbre au monde, défie plusieurs croyances à propos de la forme humaine devant des centaines de personnes lorsqu’il promène ses mains au-dessus des corps des personnes pour retirer du matériel comme s’il sortait des trucs d’une sacoche. Une première personne témoigne de la chirurgie et le séminaire à Mumbai (Inde), une des quatre métropoles de la tournée d’Orbito.

La salle de banquet du chic Hôtel Regent à Mumbai est pleine d’une foule de personnes hétéroclites. Quelques-uns bien nantis, d’autres moins, quelques adolescents et quelques personnes âgées. Une touche de glamour est assurée par le duo de chanteur ghazal avec Jagjit Singh et Chitra Singh. Nous sommes ici pour un séminaire de deux jours avec Alex Orbito des Philippines, mondialement mieux connu comme le chirurgien psychique.

Je ne sais pas à quoi m’attendre sauf que l’écran à l’avant me donne bientôt la projection de ce qui en est. Un petit homme penche sa tête au-dessus des formes couchées des patients et pose ensuite ses mains sur eux. La plupart de ses opérations se font dans la région du ventre, quelquefois sur la nuque ou sur le nez.

Comme ses mains pétrissent le corps et que le sang en sort, les mains d’Orbito entrent à l’intérieur et en sortent de longs filaments de chair fibreuse ou de sang. Orbito passe ses mains au-dessus de la plaie qui se referme, ses assistants essuient la région et le corps semble être restauré à sa forme de départ. Le patient s’assoie, salut à son tour Orbito et s’éloigne en marchant sans la moindre trace de malaise.

Mon Dieu! Ai-je vraiment vu ce que j’ai vu? Est-ce que les doigts de cet homme se sont vraiment glissés à l’intérieur d’un corps humain aussi simplement que dans un portefeuille ouvert et en retirer des trucs? Et comment on explique ça?

Du point de vue du continuum corps-mental-esprit, l’explication est compréhensible. L’univers, disent les mystiques et la science de pointe, n’est pas vraiment solide mais une masse de vibrations. Il n’est donc pas impossible, ensuite, qu’en présence d’une puissance vibratoire supérieure, que le corps puisse se séparer ou se fusionner.


Orbito explique: « Lorsque mon esprit spirituel est à l’écoute de l’intelligence supérieure qui est l’Esprit-Saint de Dieu, mes mains émettent une énergie qui est plus puissante que la constitution physique des cellules humaines qui se soumettent à la force plus puissante. »

Mais le mental se heurte à la plus fondamentale des violations. Si le corps n’est pas ce qui le maintien ensemble dans sa forme, qu’est-ce qui le fait? Le Dr. K. Newton, allopathe-thérapeute du retour dans les vies passées, qui a invité Orbito en Inde, dit: « j’ai eu à mettre de côté tout mon système pourri de croyances à propos que le corps soit solide. Révérend Orbito voit le corps comme étant de l’eau et… elle est confrontée. »

Comme il est souligné par D.R. Kaarthikeyan, ancien directeur du Bureau Central d’Investigations (Inde) qui a connu Rev Orbito, il dit: « Je comprends que ce sont des énergies négatives qui se transforment en matière quand Orbito entre ses mains dans le corps. Nous avons constaté qu’après trois jours, elles disparaissent! »

Dr Newton dit que la forme qu’elles prennent le plus souvent est le sang. De retour au séminaire, Rev Orbito se tient devant nous les mains jointes, et s’adresse à nous dans son mauvais anglais. Dans sa posture de prière, sa sincérité, ses références à l’Amour de Dieu, toutes ses énergies de guérison se retrouvent fusionnées au domaine du sacré.

« Nous sommes ici pour apprendre comment s’aimer soi-même », qu’il nous dit et nous parle de sa propre responsabilité d’enseigner l’Amour. Sa mère lui a toujours dit que Dieu l’aime et qu’il devrait toujours pardonner à ses bourreaux. Le séminaire s’articule autour de la façon de s’acquitter des énergies négatives et accéder à l’énergie de guérison de Dieu à travers une série d’exercices.

Le premier exercice comporte en un nettoyage du système. Debout, regardez vos paumes de mains et visualisez les énergies négatives du corps magnétisées par elles. Fermez vos points et vos yeux en respirant profondément pour retenir la négativité à l’intérieur. Maintenant, levez vos mains au-dessus de votre tête et expirez. Jetez la négativité dans les airs avec les yeux grands ouverts en criant « HA! »

Cet exercice est à faire sept fois (une fois pour chaque chakra). Ensuite vient la pratique de comment commencer la journée sur une note positive avec une chanson enjouée des Philippines. Les lignes « Magpaganda Tayo Twing Umaga » affirme la conviction que nous devenons beaux. En se balançant d’un côté et de l’autre, levez vos mains à votre visage.

Quand vous arrivez aux mots Twing Umaga, balayez vos mains avec amour au-dessus de votre visage et jetez la négativité de vos paumes à votre droite vers le sol. La prochaine ligne vous demande de se trouver sexy!

« Magpasexy Tayo Twing Umaga, Twing Umaga, Twing Umaga ». Le troisième exercice est pour balancer le corps, le mental et l’âme. Pour le corps, étirez les mains horizontalement de chaque côté ou incliner d’un côté à l’autre. Maintenant, portez vos deux mains à votre cœur, la main droite en premier, et respirez profondément trois fois. Pour balancer le mental, étirez les mains au-dessus de la tête et en suivant la même procédure, étirez les mains à l’avant pour l’âme.

Le premier après-midi était consacré à la chirurgie psychique. Après avoir entendu le témoignage du Dr Newton comme quoi c’était sans douleur, plusieurs s’y sont inscrits, moi inclusivement! Qu’est-ce qui m’y a poussé? Je crois que c’était ma conviction que, quand il est question de chirurgie psychique, Dieu est directement le guérisseur. Orbito lui-même a été clair que c’est le pouvoir guérisseur de Dieu qui passe à travers lui. La plupart de nous étions nerveux.

La première chirurgie de l’organisateur Shreyans Daga, est projetée sur l’écran. Quand il est revenu dans le hall quelques minutes plus tard, il était bien, aucune douleur n’avait été sentie et il nous montra la fine ligne rouge qui restait de l’opération de son abdomen. Notre appréhension diminuait à chaque personne qui ressortait d’une opération avec le sourire aux lèvres.

À un moment donné, Orbito nous a invités à en regarder une. Il a pétri un bon bout de temps l’abdomen du patient jusqu’à ce qu’il y ait un bruit sec et qu’on voit du sang suinter. Il a ensuite creusé à l’intérieur de la région et en sorti une masse assez importante. Il a ensuite pris un long bout de coton qu’il a libéré graduellement dans le corps et refermé l’ouverture.

Nous étions horrifiés mais on nous avait dit que le coton absorberait le restant d’énergies négatives. Il a enlevé le coton trois heures plus tard. Ensuite ses mains ont passé au-dessus de la région, l’ont refermée, ses assistants ont essuyé et nettoyé le corps et le spectacle était fini. Orbito ne prend pas plus d’une ou deux minutes à chaque opération.


Ce fut bientôt mon tour. Ayant été informé qu’il savait instinctivement où était la zone de négativité en passant ses mains au-dessus, je n’ai rien dit au sujet de mes maux (acidité et arthrite). Orbito prend un air solennel et concentré. J’ai fermé mes yeux fermement. Ce qui s’est passé par la suite est, malheureusement, sans histoires.

J’ai senti une légère pression sur mon abdomen comme si un ongle se promenait dessus, une pause et finalement une répétition de pressions. Espérant être cela le vrai de vrai, j’ai attendu jusqu’à ce que je reçoive une petite poussée de l’assistant. Orbito dit : « J’ai enlevé vos énergies négatives, vous êtes maintenant une nouvelle femme. »

J’ai voulu savoir ce qui avait été enlevé. Son assistant m’a chuchoté que quelques matières négatives avaient été enlevées et qu’il fallait que je m’en contente. Il n’y a eu aucune douleur mais j’ai senti de la chaleur et une faible pression provenant de cette zone. Ensuite, j’ai vu une mince égratignure rouge au-dessus de mon nombril.


Un groupe d’amis participaient aussi au séminaire. Uday Maneck a été opéré sur le cœur sans qu’il n’ait mentionné aucun problème. Santosh Sachdeva sur l’abdomen et relate aussi les symptômes classiques de pétrissements, d’éclaboussures vives et pouvait sentir sa main dans son abdomen.

Un autre ami, Mridula Jariwala, a eu son sari taché de sang durant l’opération. L’ayant fait tremper toute la nuit, elle a retrouvé l’eau de trempage claire comme si le sang n’avait jamais existé, donnant le crédit à l’affirmation de Kaarthikeyan qui disait que le sang n’est qu’une matérialisation.

Le matin suivant, quelques participants se plaignaient de douleurs et de fièvre. Orbito leur a expliqué que cela indiquait que les énergies négatives s’évacuaient. La plupart se sont rétablis durant la journée. Il y a eu des cas de guérison instantanée comme pour Harshila Bhandari libérée d’un tétanos qui durait depuis longtemps et un patient migraineux se nommant Niloufer à qui on a enlevé une masse importante à la nuque. Le lendemain matin, elle faisait état d’une sensation de légèreté.

Cependant, Orbito ne donne aucune garantie. « Ma guérison est un cadeau de Dieu et je ne suis pas Dieu. » On nous dit que la guérison dépend du niveau de notre confiance et de réceptivité, que l’on soit enclin à la maladie dans nos karmas ou à quel niveau la condition est chronique, et la guérison, s’il y a lieu, se manifeste dans les 21 prochains jours.

Dr Ramesh Mahadev Tambat, chirurgien à l’hôpital Victoria à Bangalore et maintenant un adepte d’Orbito, dit qu’il a été guérit de plusieurs maux même s’il a fallu neuf chirurgies. Une personne souffrant de paralysie a dit qu’elle se sentait vraiment mieux. On se demande finalement si la chirurgie en valait la peine. Quelques guérisons spectaculaires ont été rapportées et le coût n’est pas négligeable : 5 000 roupies indiennes pour le séminaire et 2 500 roupies indiennes pour la chirurgie.

« Peut-être que si j’avais à recommencer, je choisirais de ne pas le faire. Et si le lecteur veut s’aventurer sur un chemin similaire, svp assurez-vous que le chirurgien, comme Orbito, est d’une transparence pure. Le matin du jour 2 est consacré à l’apprentissage de la Méditation de guérison, un mantra de trois mots : Apo, Mannacabalem, Amen (Dieu, donne-moi tes pouvoirs de guérison, Amen).

Orbito met l’emphase sur la nécessité que la prière soit ressentie avec la plus grande sincérité. Sur l’énoncé de Apo, unir les mains en namasté, ensuite levez les mains et regardez vers le ciel avec le Mannacabalem et finalement ramenez les mains une sur l’autre, la droite en premier, sur le cœur.

Fermez les yeux et respirez profondément. Ouvrir les yeux, expirer et balayer la négativité de vos paumes à droite vers le bas. Répétez le processus pour tous les organes, le chakra coronal, le troisième œil, les yeux et la gorge.

La deuxième partie de la méditation scelle l’énergie de guérison à l’intérieur. L’après-midi était consacré à balancer nos chakras et à ouvrir notre troisième œil. On nous a demandé d’être en état de méditation et on nous a conduits à Orbito les yeux fermés. Il est difficile de dire ce qui émanait exactement.

J’ai senti la même pression d’ongle sur mon chakra du 3ième œil et ensuite une profonde douleur cuisante. Comme l’élancement continuait, j’ai touché mon front et y ai trouvé une substance. Incapable de résister, j’ai jeté un rapide coup d’œil et réalisé que c’était de la cire chaude qu’Orbito avait coulé sur nos fronts.

Une semaine après le séminaire, mon niveau spirituel n’avait pas avancé de façon dramatique. J’ai continué ma lourde routine, un pied devant l’autre. Et pourtant, dans l’ensemble, le séminaire a été stimulant. Les deux jours d’intense méditation ont été une retraite, un havre de paix loin de la banale routine du travail et de la maison. Et peut-être après tout, j’étais à une nanoseconde de la santé physique sinon de l’illumination. »

http://www.sadhana.ca/alex_orbito.html

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article