Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médium & Guérisseur

Médium & Guérisseur

Travailler avec les Etres de Lumière pour faciliter notre guérison spirituelle et le passage vers l'ère nouvelle

Vallée de l'Aurore : synchrétisme et spiritsime à Brasilia

“Nous travaillons pour l’équilibre de l’homme,

afin qu’il accepte les choses telles qu’elles sont :

c’est cela, la foi”

Raul Zelaya

Introduire Jésus dans le coeur des gens, c’est la raison d’être du Vale do Amanhecer (Vallée de l’Aurore) situé à Planaltina, à quarante kilomètres de la ville de Brasilia. D’autre part, on y reçoit sans distinction tous ceux qui seraient intéressés de près ou de loin par la médiumnité. Et pour ceux qui le souhaitent, il est même possible de venir y habiter, en collaborant aux activités diverses qui y sont organisées. Aujourd’hui, on compte déjà plus de mille médiums qui viennent fréquenter le centre pour participer aux nombreux rituels de guérison et de développement médiumnique répartis entre le temple principal et l’Estrela, zone adjacente en forme d’étoile (plus de dix mille mètres carrés où l’on trouve un lac, une pyramide et des sculptures...)

Bien que l’on puisse être frappé, dans un premier temps, par l’atmosphère surréelle et apparemment fantaisiste des cérémonies, la complexité des structures symboliques nous montrent que rien n’est laissé au hasard. De niveaux multiples de significations sont là pour orchestrer les espaces et les temps : des couleurs, des croix, des triangles, la Lune, le Soleil, le jaguar...une myriade de récits attachés à cela.

“La foi qui nie la science est aussi inutile que la science qui nie la foi”

Raul Zelaya

C’est que tante “Tia” Neiva n’avait pas du tout prévu cela quand elle formula sa doctrine. Les rites et les symboles apparurent peu à peu, à travers les gens qui vinrent la rejoindre, à travers leurs histoires personnelles, à travers leurs questionnements. Aujourd’hui, c’est son fils Raul Zelaya qui s’occupe de chaque détail avec soin, et notamment du code d’usage des couleurs dans les diverses énergies qu’elles représentent : le vert des forêts, le jaune de la connaissance, le violet de la guérison, et le blanc qui symbolise la paix. Le marron, qui est la couleur de Saint François d’Assise, l’une des incarnations de Pai Seta Branca, entité qui dirige la doctrine et qui se manifesta à Neiva sous l’apparence d’un Indien, un homme qui vint lui confirmer que la force devait toujours être le dernier recours pour la résolution des problèmes. Enfin, les novices s’habillent de blanc, les initiés de noir, et les anciens revêtent une cape aux couleurs diverses.

“L’uniforme rend les gens plus égaux :

le routier et le médecin

sont au même niveau, ils deviennent tous les deux des maîtres”

Raul Zelaya

Le jaguar, symbole du Soleil Inca, créature imposante à la crinière multicolore, est lui aussi représenté. Mais il y a aussi la croix qui symbolise le christianisme, puis le triangle, qui nous rappelle qu’il s’agit d’un lieu de spiritisme, où des gens incorporent en eux des esprits et qu’ils se font passages pour transmettre les paroles qui ont besoin d’être entendues. Sur l’étoile à six branches, la pointe la plus haute nous rappelle la perspective, pour chacun, de l’évolution vers le paradis. Enfin, le Soleil et la Lune, forces antinomiques de la nature, marquent l’harmonie suprême entre l’astre Roi et l’Astre Reine.

Tous les éléments et dessins que le monde rationnel associent au mystérieux sont ici connectés entre eux comme dans l’expression de la plus fine des broderies. À la fois redondants et minutieux, ces choix nous rappellent l’immense diversité de ce que le silence du travail spirituel est capable de produire. Des sorciers, des pajés et des missionnaires, des hommes si semblables et pourtant si différents dans leurs magies, dans leurs cultes, s’autorisent ainsi, en s’unissant, à échanger leurs secrets sur cette vie que l’on se transmet au sein des cultures et à travers les âges.

Sources : http://hibridos.cc

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article