Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médium & Guérisseur

Médium & Guérisseur

Travailler avec les Etres de Lumière pour faciliter notre guérison spirituelle et le passage vers l'ère nouvelle

Sainte Rita, sainte de l’impossible

La vie de Sainte Rita

Sainte Rita, sainte des causes perdues et désespérées, vécut de 1381 à 1457.

Cinq siècles plus tard sa vie continue d’inspirer des millions de personnes à travers le monde. Une vie où se côtoient phénomènes mystiques et simplicité du quotidien, une vie chargée de grandes souffrances mais vécue dans la joie « d’aimer sans compter ».

Jeune fille Rita est déjà toute tournée vers Dieu. Mariée par obligation familiale à un homme rude, elle surmonte par sa douceur et sa patience les difficultés initiales de son mariage. Elle vit dix-huit années de bonheur avec l’homme dont elle aura deux enfants. Elle a 36 ans lorsqu’il est traîtreusement assassiné. Quelques temps plus tard, elle perd ses deux enfants.

Entrée au monastère elle s’immerge dans une intense vie de prière. Son union intime au Christ crucifié se manifeste par le stigmate de l’épine. Elle accueille tous ceux qui viennent demander son aide et sa prière.

Toute la vie de Sainte Rita respire l’amour de Dieu et la confiance totale en sa Providence.

Mourante, Rita demande à sa cousine d’aller lui cueillir une rose. Bien qu’en « plein hiver » la parente trouve la rose. Cet épisode est à l’origine de l’image où l’on voit Sainte Rita répandre des roses, symbole des grâces qu’elle obtient pour ceux et celles qui font confiance en l’intercession de « la sainte des causes désespérées et des cas impossibles. »

La Sainte de l'impossible

C’est en 1710 qu’un religieux augustin espagnol a qualifié pour la première fois Sainte Rita comme « avocate des causes impossibles ».

Tant d’épisodes de la vie de Sainte Rita manifestent comment elle réussit à surmonter, dans la foi et la confiance, des situations qui semblaient désespérées : la violence de son mari, les complications pour entrer au monastère, l’impossibilité de réconcilier des clans en conflits, et tant d’autres, jusqu’à celle, qui révèle la confiance de Rita et la poésie de Dieu, d’obtenir une rose en hiver…

Mais si Rita est appelée la « Sainte de l’impossible », c’est aussi à cause des nombreux miracles obtenus par son intercession. Au moment du procès de béatification, plus de 300 ex-voto témoignant de grâces obtenues ont été comptabilisés dans l’église du monastère. Les plus anciens datent de 1457, dix ans après sa mort.

A tel point que les autorités communales elles-mêmes ont demandé à un notaire d’enregistrer soigneusement les guérisons miraculeuses qui survenaient auprès de la tombe de Rita. Pour la seule année 1457, onze miracles ont été jugés suffisamment incontestables pour être mis par écrit. Le plus grand est survenu le 25 mai de cette année-là : un aveugle, Battista d’Angelo, a retrouvé la vue après avoir prié devant le tombeau de la sainte.

Encore aujourd’hui d’innombrables témoins attribuent à l’intercession de Rita d’avoir été secourus dans des situations extrêmement difficiles ou humainement désespérées.

Prière à Sainte Rita, sainte de l’impossible

statue rita nice

Sainte de l’Amour en croix,
Des causes désespérées,
Toi qui obtiens du Christ Roi
Des chances inespérées ;

Obtiens pour moi le repos
En ce monde obscur, en flammes ;
Que ta paix laisse un dépôt
Épais, au fond de mon âme.

Sainte des vœux éperdus,
Des demandes les plus chères,
À toi je me suis rendu
Pour transmettre mes prières ;

Et de toi me vient l’espoir
De Ses faveurs, de Ses grâces
Relayées par ton miroir
Qui reflète bien Sa Face.

Toi la sainte du Sauveur,
Sainte des cœurs pris pour cibles ;
Toi qui rends, par ta ferveur,
L’impossible si possible !

Mon cœur fixé sur la claie
Supplie ton intercession
Et je sens déjà mes plaies
Délavées par Sa Passion.

Toi l’envoyée du Seigneur
Auprès des âmes errantes
Pour les guider au Bonheur
Par ta parole souriante ;

Tu portes le crucifix
À un point tel qu’il te porte !
Ton nom évoqué suffit
À nous ouvrir tant de portes !

Toi qui as connu au cloître
L’Évasion, pas la prison,
Qui as vu le roseau croître
En dehors de nos saisons,

Accours bien vite au chevet
Des aigris et des malades ;
Que ton ciel vienne sauver
Les pécheurs de la noyade.

Ȏ Rita, viens au secours
Des familles malheureuses ;
Offre-leur, par Son Amour,
Ta rose miraculeuse.

Ȏ toi dont l’épine au front
Plante sa graine et rayonne
Dans nos cœurs, sur tous les fronts,
Grâce au don de Sa Couronne !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article